logo kpi consulting
a
Graphique en ligne amélioré

Voir plus d’articles

Utilisé dans la plupart des rapports, le graphique en ligne natif dans Power BI reste un incontournable, mais tout de même assez sobre. Bien souvent, nous souhaitons mettre en avant et comparer des périodes tout en gardant de visu l’ensemble de la temporalité sélectionnée.

Je vous montre donc étape par étape, grâce à plusieurs tables de dates et l’utilisation de barres d’erreurs, comment mettre en lumière dynamiquement vos différentes périodes et ainsi obtenir un graphique en ligne amélioré. Ici, nous utiliserons 2 périodes comparées au sein d’une année complète que nous souhaitons garder affichée.

Nous obtenons un graphique en lignes amélioré

Graphique en ligne dans Power BI

1 / Création de 3 tables de dates

Pour ce graphique en ligne, nous allons utiliser 3 tables de dates.

La 1ere _Dim_Date servira pour le contexte temporel d’ensemble (axe des abscisses X), ce qui nous permettra de jouer sur la période de fond.

La 2eme _Dim_Date_2 va nous servir pour sélectionner la plage et calculer uniquement la période rouge dynamiquement.

Et enfin, la 3eme _Dim_Date_3 la période que l’on souhaite sélectionner et comparer avec la période rouge.

Vous retrouverez dans ce modèle les tables utilisées

Modèle table dates dans Power BI

2 / Création de 3 segments « entre »

Afin de rendre dynamique nos 3 périodes, nous créons 3 segments, chacun recevant respectivement _Dim_Date[Date], _Dim_Date_2[Date] et _Dim_Date_3[Date]

Création de segments dans Power BI

Création de segments dans Power BI

Afin de restreindre les segments rouge et bleu, ajoutez un filtre sur le visuel indiquant que la mesure de base [CA] n’est pas nulle ainsi ils ne proposeront des dates qu’à l’intérieur du range vert.

3 / Création des mesures de base

Ici, il va nous falloir 4 mesures de base :

Le Chiffre d’affaires initial ou la mesure que vous voulez utiliser, pour nous elle sera [CA]

Le Chiffre d’affaires pour la période de fond (en vert), pour qu’elle ne soit pas impactée par les sélections des deux autres tables de date, nous lui ajoutons un ALL () pour les deux autres calendriers (2 et 3). Cette mesure restera donc uniquement filtrée par notre _Dim_Date

Le Chiffre d’affaires pour la période rouge, pour qu’elle ne soit pas impactée par les sélections des deux autres tables de date, nous lui ajoutons un ALL() pour les deux autres calendriers (1 et 3). Cette mesure restera donc uniquement filtrée par notre _Dim_Date_2, nous lui ajoutons un FILTER() pour lui indiquer d’opérer dans la plage de la _Dim_Date_2 malgré qu’il soit dans un contexte de filtre _Dim_Date

Le Chiffre d’affaires pour la période bleue, pour qu’elle ne soit pas impactée par les sélections des deux autres tables de date, nous lui ajoutons un ALL() pour les deux autres calendriers (1 et 2). Cette mesure restera donc uniquement filtrée par notre _Dim_Date_3, nous lui ajoutons un FILTER() pour lui indiquer d’opérer dans la plage de la _Dim_Date_3 malgré qu’il soit dans un contexte de filtre _Dim_Date

4 / Création des lignes du graphique

Choisissez le graphique en courbes, puis ajoutez les champs _Dim_Date[Date] en abscisse et les 3 mesures CA vert / CA rouge et CA bleu en ordonnée. Vous pouvez déjà remarquer que vos 3 courbes se chevauchent. L’ordre des mesures de l’axe Y est important car il priorise le bleu devant, puis le rouge et en arrière-plan le vert.

Graphique en courbes dans Power BI

5 / Mise forme de vos lignes

Vous pouvez mettre en forme chacune des lignes comme bon vous semble. Cependant, attention à la clarté du visuel !

Ici, nous avons mis en pointillé verts sans étiquettes notre mesure [CA_all_dim_date2_3] donc la première, en rouge plein avec étiquettes la 2eme [CA_Select_1] et enfin en bleu plein avec étiquette la 3eme [CA_Select_2].

6 / Surbrillance des périodes 2 et 3 par bande d’erreur

Afin de fixer le minimum et le maximum de CA sur nos bandes d’erreur, nous allons créer 2 mesures :

La décomposition est la suivante :

Le SUMMARIZE() ADDCOLUMNS() agrège par date principale sous forme de table notre calcul [CA_all_dim_date2_3] (1ere mesure).

Le MINX() vient itérer (ligne par ligne) sur cette table pour nous renvoyer la valeur la plus petite parmi chaque date.

Si nous en restions là, chaque date renverrait sa propre valeur min dans le graph (ce qui revient à reproduire la courbe verte) donc, afin de répercuter la plus petite valeur sur l’ensemble des dates (pour avoir une ligne droite), nous y ajoutons ALLSELECTED() de notre date de table de date principale (_Dim_Date[Date]).

Et enfin nous ajoutons une marge de 20 % de la valeur min (admettons que nos valeurs sont toujours positives car du CA).

Il ne nous reste plus qu’à faire la même chose avec notre maximum et lui ajouter une marge de 10% :

7 / Activation des bandes d’erreur :

Pour activer la fonctionnalité des bandes d’erreur (sous-jacent à Barres d’erreur), rendez-vous sur l’icône de loupe dans le volet de visualisation, sélectionnez la mesure [CA_Select_1], options « Activé » enclenchée, glissez-y en limite supérieure la mesure [MAX_CA] puis en inférieure la [MIN_CA].

N’activez pas les barres, activez uniquement les Bandes d’erreur et choisissez votre couleur qui permettra de distinguer chaque période à comparer.

Reproduisez la même opération en sélectionnant la mesure [CA_Select_2].

Nous vous montrons la bande d'erreurs dans Power BI

Bande d’erreur dans Power BI

Et voilà, il ne restera plus qu’à ajouter un titre dynamique comme dans l’exemple avec un calcul de Delta et d’évolution entre les CA des deux périodes : [CA_Select_1] et [CA_Select_2].